Fleur de Bach Willow ou Saule

Fleur de Bach Willow Saule

FLEUR DE BACH N°38 – WILLOW OU SAULE

Voici une fiche descriptive de la Fleur de Bach Willow ou Saule !

Nom botanique : Salix Vitellina

« La Fleur du Destin« 

Groupe émotionnel : Découragement

Cet élixir a été découvert en 1936 par le Dr Bach qui disait à son sujet : « Pour ceux qui, ayant connu l’adversité ou subi des revers, ont du mal à les accepter sans griefs ni rancune, car pour eux, seul compte le succès. Ils sont amers, estimant que ce qui leur arrive est injuste, qu’ils ne l’ont pas mérité. Souvent, ils perdent tout intérêt et délaissent ce qui, auparavant, les comblait.« 

CARACTÉRISTIQUES DU SAULE :

Le Saule est un arbre qui peut atteindre une hauteur de 25 mètres !

Ses racines sont profondes, elles signeraient le fait que la personne concernée par l’élixir de la Fleur de Bach WILLOW ou Saule est préoccupée essentiellement par sa réussite matérielle.

Sa période de floraison s’étale seulement entre mars et avril. Les fleurs femelles sont vertes, les fleurs mâles sont jaunes.

Il apprécie les zones humides, ce qui fait qu’on le rencontre généralement à proximité des cours d’eau…

MODE DE PRÉPARATION UTILISÉ PAR LE DR BACH :

La macération solaire est la technique recommandée par Edward Bach pour la préparation de l’élixir floral de Fleur de Bach Willow ou Saule.

MOTS CLÉS :

Amertume, Ressentiment, Négativité, Autoapitoiement

SYMPTÔMES CLÉS :

Pour celles et ceux qui ressentent une rancune et une aigreur intérieures. Elles se sentent « victimes du Destin »…

DESCRIPTION DE LA PERSONNE CONCERNÉE PAR L’ÉLIXIR FLEUR DE BACH WILLOW OU SAULE :

La personne concernée par la Fleur de Bach WILLOW est une personne toujours négative !

Elle a tendance à épuiser les autres, qui peuvent être dévorés de leur énergie par des paroles sans cesse négatives… Ils finissent par fuir, pour se protéger de cette « toxicité », ce qui rend la personne encore plus grincheuse, aigrie… et augmente son sentiment d’être abandonnée !

Elle en veut aux gens, aux choses, puisqu’elle estime qu’ils sont responsables de ses problèmes. Elle se met dans la position de la victime, trouve le monde « trop injuste »… Une sorte de Caliméro qui rejette, en permanence, la faute sur les autres ! Elle pense être persécutée, que le Destin s’est liguée contre elle…

Elle a tendance à s’apitoyer sur son sort, à râler, bouder, à en vouloir à la terre entière, ce qui entretient une certaine rancœur qui s’accumule et finit par laisser la place à différents troubles somatiques (l’effet de l’esprit sur le corps).

On dit que le positif attire le positif… et donc que le négatif attire le négatif… L’image à retenir est celle de la personne qui ferme la porte à toutes les belles « choses » qui pourraient lui arriver, elle a l’impression que la vie et les gens se liguent contre elle, pour l’empêcher d’être heureuse !

Quand elle est malade, la guérison est plus lente, plus difficile… puisque l’on sait aujourd’hui à quel point nos pensées et nos émotions ont une influence sur notre état d’âme !

DANS QUELS CAS UTILISER LA FLEUR DE BACH WILLOW OU SAULE :

  • La personne se met sans cesse dans la position de « la victime ».
  • Elle se plaint en permanence, manque d’humour, est égoïste, égocentrique, rabâche ses soucis en boucle…
  • Elle accuse « les autres », le hasard, les circonstances, le Destin… tout ce qui est extérieur à elle !
  • Elle ne voit que le côté négatif, a une vision négative des choses.
  • Elle envie les autres, leurs réussites, le bonheur et le succès d’autres personnes ; elle a tendance à les critiquer.
  • Les autres peuvent la trouver rabat-joie, pessimiste, voire parfois « toxique ».
  • De façon globale, elle a tendance à gâcher la bonne humeur des autres, elle trouve les gens trop optimistes, elle « casse » leurs rêves…
  • Quand un autre lui fait remarquer qu’elle est pessimiste, négative… elle refuse de l’admettre (elle n’a a pas conscience) et, ainsi, ne peut pas changer !
    – Quand quelqu’un cherche à l’aider, elle accepte cette aide mais considère que « c’est normal », que c’est un dû. Elle prend sans donner.
  • Les autres ont tendance à la fuir, à fuir son « univers sombre » qui demande énormément d’énergie de leur part.
  • Elle se sente impuissante face aux gens, aux situations, au Destin…
  • Tout ce qui lui arrive lui semble « trop injuste ». La personne concernée par la Fleur de Bach Willow ou Saule se comporte comme Caliméro.
  • Lorsqu’elle fait des efforts, elle explique qu’elle n’a pas obtenu ce qu’elle méritait, qu’elle a fait des efforts en vain, qu’ils ne sont pas récompensés, que « ça ne sert à rien »…
  • De façon générale, elle a le sentiment qu’elle n’a pas reçu ce qu’elle méritait, qu’elle a été privée par la vie.
  • Elle est amère, aigrie, démoralisée, susceptible, rancunière, de mauvaise foi.
  • Physiquement, elle peut être sujette à des rhumatismes (somatisations propres à l’autoapitoiement).
  • Elle peut simuler la maladie pour obtenir davantage de la part des autres, se plaindre…
  • A la suite d’une maladie, lorsqu’elle « va mieux », elle refuse de l’admettre, est insatisfaite de son état, elle continue de se plaindre…

AFFECTIONS ASSOCIÉES :

  • Repli sur soi.
  • Boulimie.
  • Surpoids.
  • Troubles hépatiques.
  • Troubles gastriques.
  • Névralgie.

QUALITÉS ACTUELLES :

  • Sociabilité.

QUALITÉS À DÉVELOPPER ET POTENTIEL POSITIF EN UTILISANT LA FLEUR DE BACH WILLOW OU SAULE :

Maîtres-mots : Courage, Espoir

  • Ouverture aux évènements positifs.
  • Ouverture aux situations positives.
  • Gestion active de sa propre vie.
  • Pensée constructive.
  • Acceptation de la responsabilité de son destin.
  • Développement du sens du pardon.
  • Responsabilisation.
  • Objectivité.
  • Maturité.

QUELQUES PENSÉES POSITIVES :

« Je suis responsable donc je prends en charge mes responsabilités ! »

« J’ai de l’énergie à en revendre ! »

« J’ai une force en moi qui me permet d’avancer ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut